Cet événement se déroulera exclusivement en visio-conférence.

La loi de programmation et de réforme de la justice du 23 mars 2019, en vigueur depuis le 24 mars 2020, modifie de manière importante l’échelle des peines, les dispositifs, mais également les pratiques des professionnels…. 

Une réforme du droit des majeurs, adaptée pour les mineurs … sans avoir été réellement pensée pour eux.

Une réforme importante qui oublie les spécificités inhérentes à l’adolescence.

Le bloc peines « mineurs » de la LPJ, amène un nouveau glissement vers des objectifs probatoires au détriment du principe constitutionnel de primauté de l’éducatif. 

Le SAF propose, dans ce format court, les regards croisés d’une Juge des enfants, d’une éducatrice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse et d’une avocate sur ces nouvelles dispositions méconnues et leurs difficultés pratiques.

L’inscription en ligne préalable est indispensable.
Un lien zoom vous sera envoyé à l’issue du traitement de votre inscription.
Les inscriptions sont terminées

Partager