Défendons une retraite autonome, solidaire, pérenne !

par Anaïs Wisscher
Élue CNBF, SAF Paris

D’aucuns ne voient dans la CNBF (Caisse Nationale des Barreaux Français) qu’un organisme de plus qui réclame des cotisations, qu’une institution loin des préoccupations des confrères et consœurs. Pour y siéger depuis plusieurs années, nous, les élu.es de l’intersyndicale SAF, ABF, ACE, pouvons vous affirmer que notre Caisse travaille continuellement à perfectionner la gestion de nos régimes et améliorer notre protection.

Notre caisse de retraite est un organisme de sécurité sociale gérant une mission de service public et donc soumise au contrôle des pouvoirs publics. En pratique, un(e) commissaire du gouvernement représente le chargé des affaires sociales lors des débats et réunions et donne l’avis de l’autorité de tutelle à chaque fois que nécessaire.

145 délégué.es élu.es dans toute la France
Une assemblée générale élue au suffrage universel et dont sont issus le conseil d’administration et le bureau, qui dirigent la Caisse. Depuis plusieurs années, l’ABF, l’ACE et le SAF se sont alliés pour représenter la profession dans ses différents modes d’exercice et dans sa diversité générationnelle. Nous décidons ainsi de notre politique de gestion librement, au terme de débats réguliers et démocratiques. Nous sommes autonomes et indépendants.

Autonomie
Elle nous permet de nous adapter, de réformer nos régimes, de répondre au mieux aux besoins de la profession.
En dernier lieu, nous avons notamment réformé :

  • le régime invalidité – décès en augmentant de 61 à 90 € le montant de l’indemnité journalière,
  • de 10% la rente servie en cas d’invalidité permanente avec une hausse supplémentaire de 10% pour les confrères et consœurs en situation de dépendance,
  •  l’élargissement de la prise en compte de temps partiel thérapeutique,
  • l’alignement du capital versé en cas de décès ou maladie avec l’inclusion des pacsés sans augmentation significative des cotisations.

Défense de notre régime de retraite solidaire.
Nous veillons à l’équilibre de nos régimes afin d’en assurer la pérennité pour les générations à venir et nous avons pu, contrairement au régime général, veiller à ce que les pensions soient revalorisées tous les ans en tenant notamment compte de l’inflation.
Cela passe également par un régime de retraite qui applique la règle de la répartition et verse une pension de retraite égale pour tous et toutes dans le cadre de la retraite de base.
Aujourd’hui, elle s’élève à 17 428 € par an soit 1 452 € par mois, et ce, quel que soit le montant des cotisations versées. À cela s’ajoute une retraite complémentaire obligatoire par points et dont le montant dépend des cotisations versées.

Un service d’aide sociale
Notre caisse en dispose qui vient en aide aux confrères et consœurs en difficulté. Nous avons mis en place une aide spécifique durant les grèves de 2019 et 2020 sous forme de prestations et de réductions de cotisation. Durant la crise sanitaire, ce sont des aides automatiques et immédiates qui ont été mises en place.
Pour la mandature à venir, nous voulons poursuivre la réforme de l’aide sociale engagée en 2021, pour lui permettre de gagner en transparence et en efficacité afin que chaque confrère et consœur en difficulté puisse saisir facilement la caisse d’une demande d’aide.

Un contrôle de la Cour des comptes
Cette dernière a affirmé la qualité de notre gestion durant la mandature dans son rapport publié en 2021. Nous pouvons constater que les résultats positifs ont permis d’augmenter les réserves en dépit des crises financières et sanitaires successives.

Une démarche ISR : Investissement Socialement Responsable
La CNBF s’y est officiellement engagée en adhérant aux Principes pour l’Investissement Responsable de l’ONU (UNPRI) ainsi qu’aux principes du pacte mondial de l’ONU. Cette politique ISR veille notamment à ce que les gestionnaires des mandats prennent progressivement en compte les enjeux ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) et mettent en place des processus durables et efficaces ayant pour objectif de favoriser un développement économique, social et environnemental harmonieux.

 

NOTRE LISTE « LA PROFESSION UNIE »

POUR UNE SOLIDARITÉ SANS FAILLE POUR UN RÉGIME SOLIDAIRE ET PERENNE :

  • Poursuivre la réforme de l’aide sociale et en faire un véritable régime d’action sociale ouvert à tous, aux jeunes comme aux moins jeunes, aux actifs comme aux pensionnés, en ouvrant une réflexion sur la carrière d’avocat,
  • Répondre plus rapidement aux demandes, de quelque nature qu’elles soient, au terme d’une procédure plus simple, plus équitable et moins intrusive,
  • Travailler à l’abolition de la loi injuste selon laquelle les majorations pour enfants sont accordées dans le premier régime d’affiliation (donc la plupart du temps à la CNAV), faisant perdre de facto ladite majoration à des milliers de femmes, ainsi victimes d’une discrimination indirecte, par des actions auprès des parlementaires,
  • Défendre notre régime de retraite forfaitaire de base égale pour toutes et tous, dont il a été fait la démonstration lors du projet de réforme des retraites, qu’il était unique en son genre, protecteur de tous mais aussi compatible avec une gestion rigoureuse !

 

UNE GESTION RIGOUREUSE DANS L’INTÉRÊT DE TOUS :

  • Poursuite d’un pilotage des régimes au plus près de l’évolution de la profession dans sa démographie et ses perspectives,
  • Maîtrise des hausses de cotisations en défendant la répartition tout en soutenant les plus jeunes de nos confrères,
  • Réflexion sur l’évolution de la profession et ses nouveaux enjeux,
  • Prolongation de l’amélioration du site Internet, en ajoutant une fonction de calcul des cotisations complémentaires pour que chacun puisse changer de classe en toute connaissance de cause,
  • Amélioration de l’information des confrères, quant à leurs droits en matière de maladie, secours au travers de l’aide sociale, retraite et décès,
  • Rapprochement entre la Caisse et ses affiliés, par un meilleur accès à ses services, directement ou via ses délégués, vos élus.

 

Logo CNBF

ATTENTION, ÉLECTIONS CNBF
Votez avant le 5 novembre

Notre profession de foi sera diffusée dans les cases et par mail.
Les bulletins de vote vous seront envoyés par la CNBF à compter du 4 octobre.
Le vote se fait uniquement par correspondance.

Tous les candidats, quelle que soit leur étiquette, sont présentés sur une liste commune par secteur (Paris-Province-Retraités).

Choisissez les candidats de la liste
PROFESSION UNIE : www.lesaforg

Vous devrez envoyer votre bulletin dans l’enveloppe fournie et dédiée à une BP
afin qu’il parvienne impérativement avant le 5 novembre.
Les résultats seront proclamés le 10 novembre.