Le SAF

Qui sommes-nous ?

Créé en 1974, le Syndicat des avocats de France milite pour une justice plus démocratique, de qualité égale pour tous, proche des citoyens et garante des droits et libertés publiques et individuelles. Les avocats du SAF placent le justiciable au cœur de leur réflexion, ils s’engagent pour les libertés et pour la défense des intérêts professionnels des avocats.

Nos engagements

Promouvoir une justice plus démocratique : le SAF défend une justice proche des citoyens et garante des droits et libertés publiques et individuelles, qui permette un accès effectif au droit pour tous. C’est à l’aune de l’intérêt des justiciables et des citoyens qu’il mène un travail d’analyse et de proposition aux pouvoirs publics et à tous les acteurs de la justice.

Sensibiliser les citoyens : le SAF analyse les projets de lois et fait connaître ses positions, notamment, par la rédaction de contributions sur les projets de réformes, des auditions par les parlementaires ou encore des communiqués de presse ou des lettres ouvertes sur les sujets d’actualité qui touchent au fonctionnement de la justice et aux libertés (Loi sur le renseignement, loi sur l’état d’urgence, réforme du droit du travail, place du juge dans la Justice du 21ème siècle, droit des étrangers, aide juridictionnelle, etc.)

Défendre une profession d’avocat indépendante dans ses conditions juridiques et économiques d’exercice :
– défense du secret professionnel, de l’indépendance et de la déontologie, qui font les spécificités de la profession et qui protègent le justiciable,
– défense d’une rémunération juste et d’un équilibre permettant le développement de la clientèle personnelle pour les avocats collaborateurs,
– rémunération juste dans le cadre de l’aide juridictionnelle, et des conditions économiques d’existence, garantes de l’indépendance de la profession,
– défense des valeurs de solidarité et de protection collectives, retraite, prévoyance maladie, maternité, – promotion de l’égalité homme femme au sein la profession.

Notre action

qui-2Le SAF est un lieu de réflexion, d’échanges, de débats, de partage d’expériences et de connaissances.

C’est aussi un lieu de propositions et de combats, qui s’incarnent au travers d’actions collectives diversifiées telles que :
– des manifestations sur les moyens de la justice,
– des formations, colloques et publications (lettre du SAF),
– des actions en justice (relatives notamment aux délais de la justice, à l’exercice des droits de la défense ou encore aux discriminations par le contrôle au faciès),
– un travail de réflexion et de rédaction d’argumentaires afin de faire partager sa vision de la justice,
– un travail de sensibilisation auprès des médias, des partis politiques et de la chancellerie pour faire connaître ses analyses,
– la participation aux instances professionnelles,
– un travail en partenariat avec la société civile : associations et syndicats (LDH, Syndicat de la magistrature, GISTI, La quadrature du net, Mouvement national des chômeurs et des précaires, les syndicats de salariés, etc.)

Le SAF est par ailleurs membre fondateur de l’AED, Avocats Européens et Démocrates, confédération d’associations et de syndicats d’avocats qui diffusent et défendent les valeurs partagées par le SAF en Europe pour instaurer un droit démocratique et humain.