26 octobre 2020

Élection des représentantes et représentants au Conseil national des barreaux

24 novembre 2020

La parole aux candidates et candidats :

“La collaboration libérale est trop souvent dévoyée sans possibilité réelle de développement de clientèle.

Elle ne doit pas être un sous-contrat de travail mais permettre aux collaboratrices et collaborateurs de vivre dans des conditions décentes. Des outils efficaces doivent être mis en place pour combattre les abus qui menacent l’existence même de ce statut.

Nous souhaitons modifier le règlement intérieur national pour :

  • Instaurer des outils de contrôle a posteriori des conditions d’exercice de la collaboration libérale par les ordres ;
  • Imposer la motivation des ruptures du contrat de collaboration ;
  • Prendre en charge collectivement le maintien de la rétrocession des collaboratrices en congé maternité et des collaborateurs en congé paternité, sans reste à charge pour les structures ;
  • Augmenter la durée des congés annuels à six semaines et allonger le congé paternité ; Généraliser l’assurance perte de collaboration.”