4 juillet 2016

XXIV° Colloque de droit des étrangers, les 23 et 24 septembre 2016

Université de droit et de la santé – Amphi René Cassin – 1 place Deliot – Lille

Organisé par le Syndicat des avocats de France et l’Association des avocats européens démocrates, en collaboration avec l’Ordre des avocats au Barreau de Lille et l’Association européenne des juristes pour le démocratie et les droits de l’Homme.


L’Europe espace de libre circulation… Cet idéal européen semble s’éloigner de jour en jour, les gouvernements se montrant incapables de mettre en œuvre une politique d’accueil des migrants et prenant des dispositions d’expulsion et de répression de plus en plus dures et sans humanité.

Face à cette situation, à l’européanisation des politiques migratoires restrictives, les avocats issus des différents pays de l’Union européenne ont besoin d’échanger sur la situation des différentes zones de l’Europe pour mieux défendre les migrants dans chaque pays, de mettre en réseau leurs stratégies et de réfléchir à une défense européenne des migrants afin que des solutions respectueuses des droits et libertés des migrants, puissent réellement émerger.

Tous les ans, le Syndicat des avocats de France organise un colloque sur un thème d’actualité relatif au droit des étrangers. Mais face à l’accélération de la dégradation de la situation des migrants en Europe, c’est bien un colloque d’envergure Européenne qui sera organisé cette année, en collaboration avec l’Association des avocats européens démocrates.

Quels sont les droits des migrants ? Quelles sont les situations juridiques et sociales aux portes de l’Europe ? Comment faire en sorte qu’ils puissent effectivement faire valoir leurs droits, déposer des demandes d’asile ou bénéficier de conditions d’accueil dignes et conformes aux standards européens en matière de garanties minimales d’accueil des demandeurs d’asile ?

Les interventions des avocats et juristes européens, ainsi que les débats qui suivront, tenteront de répondre à ces questions autour de situations en Europe, et plus particulièrement à Calais, en Espagne, en Grèce, en Italie et, bien entendu, en Turquie. Elles permettront aux participants de disposer des outils juridiques et d’une connaissance des situations concrètes des migrants afin d’améliorer leur défense.


Programme détaillé et bulletin de participation