10 janvier 2015

Ils ont tiré sur ceux dont l’arme était la plume, le feutre, le crayon et l’irrévérence, sur des femmes et des hommes pour leurs opinions, leur liberté de ton, d’expression et de pensée.

Ils ont tiré sur des femmes et des hommes pour ce qu’ils étaient ou ce qu’ils n’étaient pas.

Dans cette période sombre où les paroles de liberté, de justice, d’égalité et de solidarité se font rares, la réponse à cette haine ne doit pas être la haine.

Dans cette période sombre où les paroles de rejet et de division se font entendre, la réponse est d’être nombreux, pour défendre les libertés et les droits fondamentaux.

Sans distinction, nous exprimerons ce message avec les citoyens nombreux à se mobiliser, samedi 10 et dimanche 11 janvier 2015, à Paris et dans toutes les villes de France où les manifestations sont organisées.

Syndicat des Avocats de France

Paris, le 10 janvier 2015