7 février 2013

Chokri BELAÏD vient d’être brutalement et lâchement assassiné le 6 février à Tunis.

Avocat renommé et grand défenseur des droits de l’homme, il a souvent plaidé dans des procès politiques sous le régime de BEN ALI.

Ancien membre de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, il était par ailleurs secrétaire général du parti des patriotes démocrates unifié et l’une des figures de l’opposition de gauche en Tunisie.

Le SAF salue sa mémoire, s’associe à la douleur de sa famille et du Barreau tout entier et demande solennellement aux autorités tunisiennes de tout mettre en œuvre pour retrouver ses assassins et leurs commanditaires.

Paris, le 7 février 2013