14 octobre 2020

Élection des représentantes et représentants au Conseil national des barreaux

24 novembre 2020

La parole aux candidates et candidats :

« La crise sanitaire a accéléré ce qui était en marche : la fin programmée de l’audience et de l’oralité, laquelle va de pair avec la fermeture des palais.

Audience de mise en état dématérialisée, dépôt obligatoire de dossiers, procédures sans audience, recours généralisé à la visio-audience hors des lieux de justice comme les sous-sols des commissariats, expérimentation zoom, connexions non sécurisées depuis nos cabinets…

Pourtant le face-à-face judiciaire, et même le rituel judiciaire sont l’essence même de l’humanité de la justice. L’audience a une fonction essentielle : elle garantit la publicité des débats, le principe du contradictoire, les droits de la défense et l’accès au juge.

Comme nous l’avons fait durant le confinement nous continuerons de nous battre pour demeurer dans les palais de justice, défendre l’audience et refuserons la généralisation de la télé-audience qui doit rester exceptionnelle, subordonnée au consentement des parties et respecter le principe de loyauté des débats.”

POUR UN CNB COMBATIF

DES ÉLUS DU SAF NOMBREUX !