1 juin 2017

Suite à la gestion dramatique des exilés à Nice, plusieurs organisations, dont le SAF, écrivent à monsieur le préfet des Alpes-maritimes.