Les droits des personnes hospitalisées sans consentement : ces droits sont ceux des citoyennes et citoyens qu’ils demeurent ; et ces droits sont ceux des justiciables qu’ils deviennent dans le cadre de la procédure de contrôle de leurs hospitalisations. Encore convient-il qu’il n’y ait pas de restrictions à l’exercice de ces droits.

Le colloque du 15 décembre 2018 abordera cette double question des obstacles apportés au cours de l’hospitalisation et du processus judiciaire.

Pour vous inscrire : Téléchargez le programme et son bulletin d’inscription

 

 
Créteil

  17-19 rue Pasteur Vallery Radot Créteil