15 février 2018
Le SAF est avec les magistrats et les greffiers à l’origine d’un mouvement intersyndical qui comprend également d’autres organisations en vue de protester contre nombre de propositions contenues dans les rapports chantiers de la Justice et pour revendiquer des moyens pour permettre à cette dernière d’assurer sa mission et aux justiciables de pouvoir saisir un juge.
 
Ci-après, le communiqué de presse.
Une action est prévue le 15 février 2018, sous forme d’un rassemblement commun devant les palais de Justice.
D’autre part une pétition a été mise en ligne qui doit recueillir le maximum de signatures.